Mes "Petites filles", où chaque moment mis en scène ou spontané veut capturer un instant de réalité, en le rendant "extra-ordinaire" - dans une sorte d'immobilité quasi-magique.